Témoignage d'Ernest

Je souhaite par ce témoignage, redonner espoir aux personnes qui sont en recherche d'emploi. Je voudrais leur dire de ne pas baisser les bras, de ne pas se décourager, de continuer à croire en sa chance de retrouver un emploi....

... Noël, temps d'espérance et de joie. Je souhaite par ce témoignage, redonner espoir aux personnes qui sont en recherche d'emploi. Je voudrais leur dire de ne pas baisser les bras, de en pas se décourager, de continuer à croire en sa chance de retrouver un emploi. Après 3 ans et demi de chômage depuis l'an 2000, j'ai pu grâce à PETRA retrouver un travail en 2004 correspondant à mes qualifications antérieures. Voici mon histoire.
Il était une fois en 2003, un chômeur de longue durée qui à cause du chômage a perdu le sommeil .Tôt le matin, sur Radio Notre Dame, il entend une émission sur PETRA, association chargée d'aider les chômeurs de plus de 40 ans à retrouver un emploi. Sans conviction, j'ai téléphoné en me disant :" cela doit être une session de redynamisation comme une autre ".
Aprés 3 ans de recherche individuelle, j'avais envie de m'intégrer dans un groupe pour redynamiser ma recherche. Très vite, je me suis rendu compte que PETRA, par son approche et ses sessions, est très différente. L'approche de PETRA n'est pas commerciale comme certain cabinet d' "OUTPLACEMENT".
J'ai ressenti un soutien, une aide, une compréhension de la part des collègues et des animateurs. J'ai regagné confiance en moi pour contredire tout ce que l'on entend dans les médias et dans la presse :
" Après 48 ans un cadre est bon pour la poubelle ou le placard"
" Rechercher un travail à 57 ans est pratiquement impossible "
Cette foi et cette confiance en moi, m'a permis de décrocher à 57 ans un travail correspondant à mes qualifications.
J'ai passé avec succès les 6 mois de période d'essai. J'ai redressé un certain nombre de dossiers et rapporté beaucoup de gain de productivité à l'entreprise.
Après plus d'un an de coopération ( 21 mois ) la société m'a licencié pour des raisons économiques non justifiées.
Me voilà revenu à la case de départ, avec beaucoup de punch et de confiance dans mon savoir faire.
Je repartirai l'année prochaine en 2006 sur des missions de temps partagé pour continuer ma carrière. Ce sera difficile mais j'arriverai.
BON NOËL A TOUS ET BONNE SANTE POUR 2006