Témoignage de Paul

C'est un grand merci que je vous exprime pour votre engagement, votre écoute, votre travail en équipe et aussi seul.
Grâce à Petra, j'ai rompu avec la solitude, j'ai retrouvé un dynamisme...

... Chers amis,
J'aurais pu dire mes sœurs, mesdames, mesdemoiselles, messieurs, je préfère vous appeler amis, si vous le voulez bien. Petra, c'est maintenant un peu nous. Le passage est commencé, la transition est en cours... A un moment de ma vie où je me sentais seul (ce qui est faux mais ressenti comme tel), j’ai eu la chance de rencontrer Petra. C'est d'abord une équipe de bénévoles motivés par l'aide à des sans emploi, cadres, de plus de 40 ans et sans travail depuis 1 an. Des retraités qui veulent être utiles à des femmes et des hommes, des « actifs » qui montrent leur solidarité avec des personnes en précarité, des religieuses, en contact avec le monde, qui sont partie prenante pour lutter contre les disfonctionnements de notre société. des stagiaires qui sont prêts à travailler ensemble.
C'est un grand merci que je vous exprime pour votre engagement, votre écoute, votre travail en équipe et aussi seul.
Grâce à Petra, j'ai rompu avec la solitude, j'ai retrouvé un dynamisme, il reste à continuer le combat, je compte sur vous. Petra m'a aidé à me regarder sans concession mais aussi avec tendresse.
Je crois que c'est un facteur de réussite. Dans ma vie professionnelle, j'ai eu ma part de responsabilité dans mes difficultés, je n'en suis pas pour autant coupable à 100%.
J'ai pu aussi découvrir un oasis dans ma vie. Je veux parler de ce lieu. Il est oasis parce qu'il est lieu de vie, de paix, de rencontre, de ressourcement, je suis heureux d'avoir rencontré des religieuses.
A la suite de mère Marie-Eugénie Milleret, vous êtes, mes sœurs, en dehors du monde par votre choix de vie. Ce n'est pas pour cela que vous avez renoncé à vous instruire et à mettre vos connaissances et votre simplicité au service de vos sœurs et frères laïcs. Merci pour votre accueil, votre travail, je vous trouve très utiles. je crois aussi pouvoir vous remercier de vos prières. C'est peut-être un regret que je ressens : nos horaires ne nous ont pas permis de partager notre foi lors d'un office avec vous.
Maintenant, dans la mesure de mes possibilités, j'ai envie de vous dire que je serais heureux de contribuer à la poursuite de Petra et je pense que je ne dois pas être le seul.
Un grand merci!